Par la ville, hostile

LECLAIR Bertrand

« Elle » va être expulsée de son appartement ; comment en est-elle arrivée là ? Face à la dernière procédure – elle a ignoré  recours et aides –, elle doit oublier, et pourtant les images de son passé reviennent en force : un père qui l’a brisée, un jeune mari qui la battait, deux enfants pour lesquels elle a travaillé dur toute sa vie, aujourd’hui en prison pour racket et drogue, pleins de rage. Jetée dans la rue, avec colère, elle marche, s’initie à la vie de SDF, en quête d’une coquille où s’effondrer dans sa solitude.  Le long soliloque de cette femme suit les chemins de sa déchéance dans une société où la dureté de l’existence fait craquer le courage et l’honnêteté et conduit à la facilité que procure l’argent. Bertrand Leclair (Le vertige danois de Paul Gauguin, NB février 2014), romancier, essayiste et dramaturge, est un auteur engagé. Il dresse, par touches souvent répétitives le portrait de l’« exclue », classique, très chargé de malheurs mais pas caricatural qui donne à comprendre les sentiments de honte et de culpabilité, de haine et de désespoir. Une écriture rageuse qui sait jouer avec les mots, un roman court mais puissant et dérangeant. (B.V. et M.Bo.)