Ouvre les yeux

D√Č Claire

¬†D√©couvrir la nature √† travers les photographies de Claire D√© est une r√©v√©lation peu commune : de l’infiniment petit auquel l’oeil n’est pas habitu√© (la minuscule fourmi qui s’attaque √† une chenille) √† la r√©alit√© des feuillages qu’anime la lumi√®re, parfois nimb√©s d’un flou qui en renforce le myst√®re. Parfois, un effet de grossissement, telle l’herbe verte dans laquelle se glisse un petit lapin blanc, ou des effets de couleurs : l’insecte rouge sur une grappe de fleurs bleues… Deux plumes qui s’envolent sur la page gauche permettent d’associer le vent dans les nuages de la page de droite. On d√©couvre des mat√©riaux myst√©rieux : bois flott√©s peut-√™tre, √©corces d’arbre, graines et feuilles mortes.

L’auteur joue des oppositions – grain de la pierre, gouttes de ros√©e sur une branche – et du passage des couleurs fortes au noir et blanc o√Ļ le myst√®re des traces, de l’√©ph√©m√®re, √©meut. L’art √† l’√©tat pur, celui de la nature regard√©e, interrog√©e par le photographe qui en d√©gage la r√©alit√© et la po√©sie, conjugue r√©alisme et imaginaire, montre ou laisse deviner… On ne se lasse pas de tourner les pages, d’y revenir, √† partir de 4 ans et pour tous.¬†