Nom de code : Pandore. (CH. Confidentiel)

CEPPI Daniel

& & &  

 

Samedi 3 juin 16H, gare de Milan : un voleur √† la tire est rep√©r√© portant une mallette trop luxueuse pour lui, que personne ne r√©clame, dans laquelle se trouve un document qui retient l’attention des policiers. Contact est pris avec les douanes suisses, et la ravissante polici√®re de la Brigade des Enqu√™tes R√©serv√©es de Gen√®ve particuli√®rement attach√©e √† la crise ¬ę¬†Pandore¬†¬Ľ. √Ä la veille d’un sommet de l’OMC, il faut d√©nouer l’√©cheveau des magouilles financi√®res, du trafic de lance-roquettes et de produits toxiques, dans la crainte d’un attentat terroriste.

Du Samedi 3 au bouquet final du Vendredi 9 à 0H45, on suit le stress du travail en équipe, la coordination et les échanges de renseignements nécessaires entre plusieurs services de police Рinterpol, antimafia italienne, douanes Рpour mettre à jour un réseau mondial de complicité criminelle, mafia, terroristes, mouvements fondamentalistes, économie parallèle, etc…Un suspense soutenu pour une enquête compliquée, inspirée de faits réels habilement remaniés. Un dessin classique dans une trame de petites cases serrées qui donnent une intensité supplémentaire au texte.