Monde flottant (Sillage ; 11)

MORVAN Jean-David, BUCHET Philippe

& & &  

CondamnĂ© par la Constituante, privĂ©e de son vaisseau-gĂźte, NĂ€vis a l’interdiction d’utiliser les capacitĂ©s acquises grĂące Ă  Sillage. Elle vit d’expĂ©dients jusqu’au jour oĂč son avocat lui propose une mission sur la planĂšte Ribehn oĂč l’empereur a repris l’ascendant sur les fĂ©odaux. VoilĂ  un marchĂ© juteux pour les armes modernes de Sillage, sans compter les mines de graviton, ce fabuleux mĂ©tal qui annule la pesanteur. En outre, Bobo est infiltrĂ© chez les traditionnalistes…

Les luttes entre l’empereur moderniste et les fĂ©odaux traditionnalistes s’inscrivent dans un univers franchement inspirĂ© du Japon d’avant l’ouverture Ă  l’occident. La sĂ©rie ne donnant pas dans la reconstitution historique gratuite, c’est l’occasion d’une rĂ©flexion sur la pertinence de l’intrusion dans une civilisation Ă©trangĂšre, avec des moyens et des buts discutables. En prime, des paysages Ă©voquant des estampes, des chĂąteaux volants comme dans un dessin animĂ© de Miyazaki et des bastons dignes de Killbill. Un bon moment pour les aficionados.