Mon dernier cheveu noir avec quelques conseils aux anciens jeunes.

FOURNIER Jean-Louis

Souffler ses soixante bougies n‚Äôest pas vraiment une partie de plaisir. Voil√† ce que pense Jean-Louis Fournier √† l‚Äôaube de sa derni√®re ligne droite. Devient-on moins performant, moche, lent au d√©marrage‚Ķ ou bien alors plus tol√©rant, moins arrogant, plus malicieux et philosophe ? L‚Äôhumour √† haute dose et la d√©rision peuvent sauver du caract√®re inconfortable et in√©luctable du temps qui passe. ¬†√Ä l‚Äôinstar de ses pr√©c√©dents ouvrages : Il n‚Äôa jamais tu√© personne, mon papa (NB f√©vrier 1999) et J‚Äôirai pas en enfer (NB avril 2001), l‚Äôauteur m√™le √† sa propre exp√©rience une vision optimiste des √©tats difficiles de la vie et donne moult conseils avis√©s. Si nous sommes tous ‚Äúbiod√©gradables‚ÄĚ, un esprit l√©ger et p√©tillant peut faire des miracles pour relativiser ce qui est in√©vitable. Finalement, la vieillesse a du bon ! Chapitres courts entrecoup√©s d‚Äôhilarantes r√©flexions font de ce livre rafra√ģchissant, tonique et gentiment f√©roce, une d√©licieuse lecture qui met en joie. L‚Äôouvrage referm√©, on se sent l√©ger comme un papillon.