Merci pour les souvenirs

AHERN Cecelia

Joyce, √† la suite d’un accident, re√ßoit une transfusion… √Ä sa sortie de l‚Äôh√īpital, elle croise chez le coiffeur un homme qui lui donne une curieuse impression. Surgissent ensuite d’√©tranges souvenirs. Elle r√™ve de choses invraisemblables, de lieux qu’elle n’a jamais connus, de faits qu’elle n’a jamais v√©cus et devient subitement d’une grande culture en art ! Tous ces bouleversements ne viendraient-ils pas du sang donn√© par celui qui lui a sauv√© la vie ? Elle part √† sa recherche sur le champ…

 

Cecelia Ahern, irlandaise, signe son sixi√®me roman, toujours dans le registre des bons sentiments (cf. Un cadeau du ciel, NB f√©vrier 2010). Les nombreux quiproquos, les situations rocambolesques et r√©p√©titives provoqu√©es par les dons d’extralucide de l‚Äôh√©ro√Įne n‚Äôarrivent √† maintenir ni l’attention, ni l’int√©r√™t. Les personnages, aussi braves et touchants soient-ils ne sont pas cr√©dibles, le style est tr√®s familier et plat et les dialogues s’√©tirent fr√īlant la logorrh√©e.