Matisse (Pablo ; 3)

BIRMANT Julie, OUBRERIE Clément

Troisi√®me tome de la remarquable biographie de Picasso dans sa jeunesse¬†: sc√©nario de Julie Birmant, dessin de Cl√©ment Oubrerie (d√©j√† remarqu√© pour Aya de Yopougon), couleurs f√©√©riques de Sandra Desmazi√®res. On y voit appara√ģtre Matisse, dont Pablo est jaloux, et avec lequel il cherche √† rivaliser, on retrouve la personnalit√© √©crasante de Gertrude Stein, dont Picasso parvient enfin √† achever le portrait, ainsi qu‚ÄôApollinaire, avec sa po√©sie et son c√īt√© comique.

Le r√©cit de Fernande Olivier, l’amie et mod√®le de Picasso, transporte de Paris au coeur de l’Espagne, dans un repaire de contrebandiers, avec des retours en arri√®re sur l‚Äôenfance de Pablo. Peut-√™tre moins captivant que les deux premiers tomes, ce troisi√®me opus pla√ģt cependant par la vivacit√© du dialogue, la gestuelle tr√®s inventive d‚ÄôOubrerie, et le raffinement des couleurs. Les citations d‚Äôoeuvres c√©l√®bres ou leur utilisation ironique (par exemple Pablo et Fernande dessin√©s comme le Minotaure et sa proie) fournissent mati√®re √† un int√©ressant parall√®le entre les possibilit√©s distinctes de la peinture et de la bande dessin√©e.