Manoel, le liseur de la jungle

SYLVANDER Matthieu, BARRIER Perceval

Manoel est un tatou d’Amazonie peu ordinaire. Fin lettr√©, il passe son temps √† satisfaire son go√Ľt pour la lecture. Tout le passionne: ha√Įkus comme pr√©cis de philosophie, sans oublier prospectus et annuaires t√©l√©phoniques. Quand son ami Luizao lui offre les Histoires comme √ßa d’un certain Kipling, Manoel est outr√© par les propos tenus sur les tatous, tissu de mensonges selon lui. Il d√©cide alors de partir √† la recherche de ce d√©nomm√© Kipling pour publier un d√©menti. Il rencontre bien un colosse homonyme, descendant du c√©l√®bre √©crivain, mais parfaitement illettr√©.¬†¬†¬†Des dialogues truculents √©maillent ce roman fort dr√īle o√Ļ le h√©ros est un tatou au caract√®re irascible et nombriliste, qui manie la rh√©torique mieux que les humains. Beaucoup d’action pour cette exp√©dition en pirogue sur le fleuve Amazone et au coeur d’une for√™t o√Ļ r√īdent les dangers de la faune ou de trafiquants peu scrupuleux. Un joli brin de fille au caract√®re bien tremp√© pimente cette aventure dont l’√©pilogue est sugg√©r√© par la r√©flexion du tatou. Les illustrations sont justes et √©clairent bien les √©v√©nements qui se succ√®dent. (M.-C.D. et F.C.)