Malavita encore

BENACQUISTA Tonino

La famille Wayne poursuit sa vie de réfugiée dans la Drôme provençale sous la protection de deux agents du FBI. En racontant ses sanglantes mémoires “arrangées” par son éditeur, Fred, le traître inculte de la mafia, s’acquiert une réputation d’écrivain ; mais, sorti de ses souvenirs, la panne d’auteur le guette. Sa femme Maggie, cuisinière hors pair, crée une modeste entreprise culinaire dont le succès dérange un grand groupe industriel. Warren, le fils, menuisier dans le Vercors, horrifié par le passé paternel, souhaite partager sa vie avec la pure Léna issue d’un milieu bourgeois bien pensant. Belle, la fille, étudiante en psychologie, se bat pour sauver le couple qu’elle tente de former avec un spécialiste des situations virtuelles, grand défaitiste devant la réalité.

 

Sur fond d’humour décontracté, exploitant une intrigue déjà construite dans Malavita (NB juin 2004), l’auteur, grand amateur de paradoxes, laisse galoper son imagination débridée, multiplie les tribulations des personnages, les péripéties, les réflexions sur l’écriture. Cultiver systématiquement la spontanéité désordonnée tourne au procédé.