Los Montes.

GODBILLE Bertrand

En 1946, le jeune Fran√ßois, √Ęg√© de douze ans, quitte la rue Lepic accompagn√© de sa m√®re Claire¬†: son p√®re est mort en ‚Äúh√©ros‚ÄĚ √† Calais en 1940. Ils partent √† bord de l‚ÄôEuropa pour le Chili¬†: un certain Franz les attend dans son hacienda de Los Montes au pied de la Cordill√®re des Andes. Fran√ßois souffre de l‚Äô√©loignement affectif de sa m√®re et per√ßoit la complexe personnalit√© de leur h√īte. Il s‚Äô√©vade dans des promenades solitaires et le pensionnat √† Valparaiso lui p√®se malgr√© l‚Äôamiti√© de Paul. Lors de vacances scolaires √† Los Montes, il d√©couvre la v√©ritable identit√© de Franz ainsi que l‚Äôemprise intol√©rable exerc√©e sur sa m√®re‚Ķ

 

Dans ce troisi√®me roman court et d√©pouill√©, l‚Äôauteur relate l‚Äôinitiation √† la vie de son jeune personnage dans la p√©riode troubl√©e de l‚Äôapr√®s-guerre. Si le cadre de l‚Äôexil appara√ģt enchanteur, cet apprentissage se fait dans le confus sentiment chez l‚Äôenfant de la trahison de sa m√®re. La sobri√©t√© et la ma√ģtrise de l‚Äô√©criture expriment avec justesse cette tension croissante, int√©rioris√©e jusqu‚Äôau d√©nouement final.