L’origine de la violence

HUMBERT Fabrice

Lors d’un voyage √† Weimar, le narrateur visite le camp de Buchenwald et tombe en arr√™t devant la photo d’un homme qui ressemble trait pour trait √† son p√®re. Intrigu√© par cette co√Įncidence, il fait des recherches qui le plongent dans l’univers concentrationnaire du National Socialisme… et dans les non-dits familiaux. Cette enqu√™te le conduit √† d√©couvrir la v√©ritable identit√© de son p√®re et √† lever certains comportements, notamment ses propres obsessions de peur et de violence.

¬†Suivre les traces d’un inconnu, lui donner corps et vie, le relier √† sa propre existence‚Ķ Apr√®s Biographie d’un inconnu (NB mars 2008), Fabrice Humbert reste fid√®le √† son th√®me de pr√©dilection et exhume une nouvelle fois un fant√īme de chair et de sang. Avec quelques longueurs et complaisances, s’inspirant d’√©crits historiques sur l’√©poque nazie ainsi que de faits-divers contemporains, il fait un r√©cit romanc√© un peu d√©concertant par ce m√©lange des genres.