L’Ordre des jours

TENENBAUM Gérald

&

 

1946 : la jeune Solange habite Lunéville avec sa mère et attend le retour de son père, Isy, juif déporté. Au Lutetia, elle retrouve Max, compagnon d’Isy à Auschwitz, qui semble taire un secret. Solange s’installe avec Simon ; mais celui-ci part se battre en Indochine. En Israël, elle apprend la vérité sur la mort d’Isy. Elle part avec Simon en Pologne pour le venger.

 

Ce livre, confus, évoque minutieusement l’ambiance quotidienne des années 1950 en France et la tragédie des familles juives qui attendent le retour de leurs déportés. Mais il ne témoigne pas, par le fond ou la forme, d’une grande originalité.