Longtemps.

L√ČON Christophe

& &  

 

Pierre, le narrateur, d√©balle ses malheurs avec l’intrusion de sa¬†¬ęmoche m√®re¬Ľ ; Charles, son meilleur ami et confident, voit ses parents se s√©parer. Patouille : tous connaissent des foyers d√©sunis et tentent de survivre √† leur fa√ßon.

Rythme tonique, sans chapitres, humour d√©jant√© proche du Petit Nicolas peuvent faire rire. Cela finit dans une r√©conciliation g√©n√©rale pour d√©montrer que tout peut s’arranger dans les familles recompos√©es, et qu’on peut se comprendre entre punks, grands-parents et bourgeois classiques. Une autre lecture montre Pierre se rapprochant de sa belle-m√®re, acceptant sa m√®re devenue punk dans une aventure douce am√®re. L’humour bas√© sur la d√©rision demande un certain recul, des expressions difficiles √† comprendre ne semblent gu√®re convenir √† l’√Ęge vis√© par la collection.¬†