L’homme de Londres (Alfred Hitchcock ; 1)

SIMSOLO No√ęl, H√Č Dominique

1960. Psychose d‚ÄôAlfred Hitchcock terrifie les spectateurs du monde entier. Dans leur belle villa de Los Angeles, le ma√ģtre du suspense savoure son succ√®s avec sa femme Alma. Que de chemin parcouru pour arriver au sommet de son art ! Comme il le racontait quelques ann√©es plus t√īt √† ses acteurs Cary Grant et Grace Kelly, il lui a fallu patiemment apprendre le m√©tier, forger sa conception tr√®s visuelle de la r√©alisation, et surtout convaincre les producteurs de lui confier des projets int√©ressants. Les souvenirs remontent. On d√©couvre comment la ma√ģtre a d√©velopp√© son analyse tr√®s fine de la nature humaine, et comment il a pu s‚Äôappuyer sur sa d√©vou√©e Alma pour construire un oeuvre unique‚Ķ¬†¬†Ce premier tome d‚Äôune bio en deux volumes retrace la carri√®re d‚ÄôHitchcock jusqu‚Äô√† la fin de sa p√©riode anglaise. La narration, issue des conversations du r√©alisateur, d√©crit de fa√ßon d√©taill√©e le parcours et la personnalit√© truculente du ma√ģtre. Le dessin en noir et blanc s‚Äôinspire de l‚Äôambiance des films, en recr√©ant m√™me certains plans cultes. L‚Äôensemble est int√©ressant pour les amateurs de cin√©ma, mais Alfred aurait regrett√© comme nous le manque de dimension dramatique‚Ķ (A.J. et C.D.)