Les voyages de Cosme K

GERIN Philippe

À dix-huit ans, Cosme K quitte brusquement les siens pour Ă©chapper Ă  un souvenir douloureux. Son errance l’emmĂšne au-delĂ  du cercle polaire, puis au bord du lac BaĂŻkal et jusqu’à Singapour. Son frĂšre, parti quelques annĂ©es plus tard Ă  sa recherche, dĂ©couvre que Cosme K a Ă©tĂ© accueilli dans des familles bienveillantes. Il y a vĂ©cu, travaillĂ©, aimĂ© et Ă©tĂ© aimĂ©, on ne l’a pas oubliĂ© dans ces contrĂ©es lointaines.  Ce pourrait ĂȘtre un trĂšs bon livre de voyage par la description de la beautĂ© des paysages, l’atmosphĂšre des pays dĂ©couverts, les coutumes des habitants chez lesquels le hĂ©ros a sĂ©journĂ©. Mais le second roman de Philippe Gerin, chercheur en communication, va au-delĂ . Le secret, mobile du dĂ©part, hante chaque page et voile de mystĂšre une course Ă  l’oubli, sans cesse abandonnĂ©e puis reprise dans un environnement chaque fois renouvelĂ©. PĂ©riple initiatique, tentative d’échapper Ă  l’obsession de la culpabilitĂ© par « l’apaisement de l’exil », rĂȘve d’un inaccessible pardon. Tout cela est Ă©voquĂ© par petites touches, au coeur de nombreuses rencontres ou d’amours fugitives. La dĂ©licatesse d’une belle Ă©criture en exprime l’émotion avec sensibilitĂ©. Attachant, riche d’images et de sensations, un ouvrage de qualitĂ©. (V.M. et M.S.-A)