Les saisons dans l’Art

ANDREWS Sandrine

Un documentaire th√©matique pour faire d√©couvrir la peinture et la sculpture, le concept a fait ses preuves. Les quatre saisons permettent d‚Äôaborder un √©ventail tr√®s large d‚Äôartistes, du XVe si√®cle √† nos jours. Sans contrainte chronologique, les oeuvres sont regroup√©es sous la banni√®re d‚ÄôArcimboldo qui fait l‚Äôouverture de chaque chapitre. C‚Äôest efficace‚Ķ mais aussi facile que d‚Äôintroduire, en musique, le m√™me th√®me avec Vivaldi. D‚Äôautres viennent, heureusement, moins connues, surtout quand il s‚Äôagit d‚Äôart moderne, sans abandonner, pour autant, le domaine du¬† figuratif…¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬† ¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†Les reproductions des oeuvres, page de droite, sont in√©galement servies par le fond color√© sur lequel elles sont pr√©sent√©es en pleine page. La page de gauche se veut d‚Äôabord explicative¬†: une vignette √† propos de l‚Äôartiste, une autre pour ¬ę¬†expliquer¬†¬Ľ son travail. La premi√®re, sans doute pour ne pas faire p√©dant, h√©site tr√®s souvent entre anecdote et platitude. La deuxi√®me est moins convaincante encore, oubliant de mettre en √©vidence des qualit√©s cr√©atrices au profit d‚Äôun bavardage inutile sur ce qui est repr√©sent√©. Des jeux sont propos√©s enfin, de peu d‚Äôint√©r√™t et souvent sans rapport avec une r√©flexion sur l‚Äôart. Un ouvrage d√©cevant.