Les Russes sur la Lune (Jour J)

DUVAL Fred, PÉCAU Jean-Pierre, BUCHET Philippe

Juillet 1969. Apollo XI doit bientôt alunir, permettant à l’homme de mettre enfin le pied sur le satellite, mais une micro-météorite traverse la capsule spatiale et tue l’équipage. Septembre 1969, c’est une cosmonaute russe qui est la première à marcher sur la Lune. En 1979, les Américains et les Russes y ont chacun leur base. Contrairement à leurs gouvernements pour qui la guerre froide continue, les deux groupes humains ont secrètement fraternisé, et un bébé binational doit bientôt naître de la cosmonaute russe.

 À l’occasion du 50e anniversaire des premiers pas de l’homme sur la Lune, cette uchronie – la première du genre en BD – sortie en 2010 est rééditée avec l’ajout tout à fait intéressant d’un dossier technique de 15 pages. On retrouve bien l’ambiance de guerre froide entre la Russie et l’Amérique propre à cette époque. Sur la Lune, en revanche, éloignés de tout, les représentants des deux pays ont bien été forcés de coopérer. La description de cette ambiance est crédible, le scénario de Fred Duval et Jean-Pierre Pécau tient la route. Le dessin de Philippe Buchet, de facture classique, est agréable et soutient bien l’histoire.