Les rapines du duc de Guise (La guerre des trois Henri ; T.I)

AILLON Jean d'

1585. La France est gouvernée par un roi faible, Henri III, ce qui laisse le champ libre à toutes les guerres : civile, de religion, de succession. Les catholiques de la Sainte Ligue, menés par Henri duc de Guise, veulent éradiquer l’hérésie que représentent les protestants tenants d’Henri de Navarre. Olivier Hauteville recherche l’assassin de son père, contrôleur des tailles, qui avait tenté de démanteler un système crapuleux permettant d’échapper à ces impôts au profit du duc de Guise.

Cette enquête palpitante est menée avec brio. Après s’être familiarisé avec les nombreux personnages, quel plaisir de voyager avec eux dans le Paris du XVIe siècle où la violence et la corruption sont omniprésentes, mais où les hommes sont capables aussi de grands sacrifices afin de servir la cause qu’ils défendent ! Jean d’Aillon est toujours admirablement documenté (Cf. La conjecture de Fermat, N.B. mai 2006). Dans ce premier tome d’une trilogie, il excelle à rendre vivante une page de l’histoire de France.

E.C. et M-H. J.