Les plus jolies chansons de notre enfance (+ un CD)

MALONE Vincent, BOUCHARD André

 

Toutes les chansons recueillies sous ce titre sont, d’une mani√®re ou d’une autre, modifi√©es par l’auteur. Certaines sont tout simplement r√©√©crites pour le plaisir, telle Vent frais, vent du matin ; d’autres ont une parent√© si lointaine que seul l’air relie Les Coquilles Saint-Jacques au c√©l√®bre Fr√®re Jacques. Les paroles de Dansons la capucine et plusieurs autres du m√™me registre veulent actualiser ce qui √©tait une d√©nonciation de la mis√®re de l’√©poque ; du scatologique facile pars√®me l’ouvrage : Malbrough s’en va-t’en guerre devient Mon prout s’en va-t’en guerre. Une lecture attentive montre bien qu’il s’agit moins de pasticher, que de d√©former un patrimoine culturel enfantin, artistique et historique. Ces comptines, transmises dans les cours de r√©cr√©ation, structurent la communaut√© enfantine, et l’enracinent dans son histoire, d√®s le plus jeune √Ęge. √Ä l’√Ęge de la n√©cessaire distance avec leur enfance, les adolescents seraient peut-√™tre le public qui en sourirait, ainsi que de l’illustration souvent satirique, mais l’album sera-t-il seulement ouvert, au vu du titre ?