Les ombres de Kittur

ADIGA Aravind

Les quatorze nouvelles de ce recueil ont toutes pour cadre Kittur, petite ville imaginaire, situ√©e sur la c√īte Ouest de l‚ÄôInde, entre Goa et Calicut, et dont l‚Äôauteur a dessin√© le plan. Chaque histoire s‚Äôouvre sur une description touristique d‚Äôun quartier avec ses habitants et met en sc√®ne diff√©rents personnages, soulignant la diversit√© de castes, de religions, d‚Äôopinions politiques, et de niveaux de vie, ainsi que la corruption omnipr√©sente.

 

Que ce soit la huiti√®me fille d‚Äôune famille, condamn√©e √† servir comme domestique, le vendeur de pilules miracle, ou le vieux livreur de meubles √† bicyclette‚Ķtoutes ces figures sont vivantes, attachantes, √©tonnantes‚Ķ Pour donner plus de v√©racit√© √† son tableau, Aravind Adiga intercale, entre les nouvelles, des chapitres indiquant topographie des lieux, histoire de la ville, √©num√©rant les langues pratiqu√©es et donnant les pourcentages des castes et des religions. Une chronologie des √©v√®nements qui ont fait l‚ÄôInde moderne et un glossaire compl√®tent l‚Äôouvrage. L’auteur (Le tigre blanc, NB d√©cembre 2008) donne dans ce deuxi√®me roman une peinture tout aussi criante de v√©rit√© de la soci√©t√© indienne contemporaine.