Les mensonges

PERRY Karen

√Ä Tanger en 2005, Harry m√®ne une vie de boh√®me. Il est artiste peintre et boit sans mod√©ration. Tr√®s amoureux de sa femme Robin, il s‚Äôoccupe beaucoup de leur fils, Dillon. Le couple est heureux, mais un tremblement de terre vient an√©antir ce bonheur. Dillon dispara√ģt, vraisemblablement enfoui sous les d√©combres. Les ann√©es passent : Robin se r√©signe, mais pas Harry, qui veut continuer √† croire, en secret, √† la survie de l’enfant.¬†Deux auteurs irlandais se cachent sous le pseudonyme de cet √©crivain et narrent √† quatre mains les d√©sarrois de jeunes parents d√©vast√©s. Dans des chapitres altern√©s, la m√®re puis le p√®re tiennent le journal de leur relation sentimentale en danger. D’un point de vue √† l’autre, mensonges, trahisons et compromissions se r√©v√®lent peu √† peu. La tension s’installe petit √† petit. Le r√©cit h√©site entre roman sentimental et drame psychologique : il faut attendre la seconde moiti√© du roman pour que la description un peu lassante des √©tats d’√Ęme matrimoniaux des deux protagonistes laisse enfin place √† un suspense dont on guette la r√©solution.