Les Manifestations.

AZOULAI Nathalie

Au lyc√©e, Anne, Emmanuel et Virginie √©taient ins√©parables. Ils s’engageaient pour les m√™mes causes et, dans les ann√©es quatre-vingt, manifestaient avec enthousiasme contre les discriminations de toutes sortes, contre les r√©formes scolaires, contre la r√©pression polici√®re‚Ķ La vie les a s√©par√©s : Anne, psychanalyste, est divorc√©e et m√®re d’un petit gar√ßon. Virginie, enseignante, mari√©e, √©l√®ve ses enfants bourgeoisement. Le conflit isra√©lo-palestinien fait rage, Anne qui est juive est paniqu√©e par l’antis√©mitisme ambiant, tandis qu’Emmanuel, juif lui aussi, condamne violemment la politique de Sharon. Virginie tente de rester objective. Les amis d’hier ne d√©fileront plus ensemble‚Ķ

¬†En d√©pit d’une belle √©criture, cette relecture des derni√®res d√©cennies √† travers l’histoire des manifestations n’est pas tr√®s convaincante ; le lecteur pourra trouver trop importante la part faite au probl√®me juif et pr√©f√©rera simplement l’histoire d’une belle amiti√© mise √† mal par des divergences fondamentales. L’auteure avait consacr√© ses ouvrages pr√©c√©dents aux relations familiales : M√®re agit√©e (NB septembre 2002) ou C’est l’histoire d’une femme qui a un fr√®re (NB mars 2004).