Les Louves (Les Portes du ciel ; 1)

PETIT Rémy, MANBOOU

&

 

Gaëlle, sabre à la ceinture, porte-jarretelles et soutien-gorge à balconnet apparents, est la nouvelle capitaine en second d’un navire de pirates. Elle provoque la colère de l’équipage quand, lors d’un débarquement, elle décide de protéger une mystérieuse gamine, Maud, qui survit seule dans un port en ruines. Toutes deux s’enfuient dans les forêts de l’île pour échapper à la vindicte d’Amanda, la capitaine perverse, et de l’ex- second, le revanchard Ianovitch, qui lancent à leurs trousses tous les sbires de la guilde des pirates.  

Des « piratesses » en tenue sexy, cela retient l’oeil, mais n’est pas vraiment crédible. L’aventure se suit aisément, à l’exception de deux séquences non corrélées au récit, introduisant des comparses inconnus. Le dessin semi-réaliste, lisible et très coloré, est l’oeuvre d’une femme auteur de la chronique Fred et Sophie. Plus décevant est ce travail à quatre mains.