Les jours de ton absence

WALSH Rosie

Sarah, presque la quarantaine, habite Los Angeles où, avec Reuben, son ex-mari depuis peu, elle a fondé l’association « Clowns médecins » qui vient en aide aux enfants traumatisés par de graves maladies. Elle arrive en Angleterre pour voir ses parents quand, par hasard, elle rencontre Eddie. Coup de foudre ! Ils passent huit jours merveilleux et puis Eddie part en vacances et ne donne plus signe de vie. Sarah le cherche avec acharnement : téléphone, réseaux sociaux… Pourquoi ce silence ? La réponse est à chercher dans leur adolescence.  Ce premier roman de l’Anglaise Rosie Walsh, se déroule en Angleterre et aux États-Unis. Suivant une chronologie un peu chaotique se mêlent présent et passé. Les nombreux personnages, des correspondances, des échanges sur les réseaux sociaux en utilisant plusieurs typographies et les histoires personnelles de chacun alourdissent le rythme du récit. S’y ajoute le mal-être de l’héroïne, devenu une véritable obsession, devant le silence incompréhensible de son amoureux qu’elle croit apercevoir, parfois, à ses risques et périls. L’intrigue, inutilement compliquée, surchargée de développements annexes, se termine en un merveilleux conte de fées auquel on a bien du mal à croire. (C.-M.M. et A.-M.D.)