Les imposteurs : Acte III.

CAILLEAUX Christian

La vie est un th√©√Ętre o√Ļ chacun joue un r√īle. Quelle satisfaction pour celui qui s’interroge sur lui-m√™me de se glisser dans une autre identit√© que la sienne et de pousser jusqu’au bout l’imposture ! C’est ce que r√©ussit le h√©ros au terme de ce tome qui cl√īt une s√©rie au dessin superbe d’√©l√©gance et une intrigue √† l’atmosph√®re d√©senchant√©e (Cf. Les imposteurs : Acte : I, N.B. mai 2003). Docker et trompettiste, Albert Fenta fr√©quente d√©sormais un milieu argent√© et chic dans lequel tous le croient √©crivain, anim√© par le m√©prisant Van Holt. Avec la complicit√© de la belle actrice de th√©√Ętre, Sarah Reinhardt, du barman Henry qui s’av√®re √™tre en fait un √©crivain aimant manipuler les autres, et Eunice, la domestique de Van Holt, il ridiculise celui-ci en le compromettant dans un faux vol de tableaux.

Une histoire toute en faux-semblants, intelligente et distanciée.