Les funambules

BOUTRY Corinne, PETRILLI Daria

Swan et Mia habitent respectivement au 10e et 11e Ă©tage de deux tours en bĂ©ton qui se font face. Ils regardent souvent le monde gris ou le ciel de leur fenĂȘtre ; un jour ils se voient et dĂ©sormais c’est un petit bonheur d’échanger des mots et des sourires
 Un matin, quand Swan se rĂ©veille, il constate qu’un mur avec des barbelĂ©s a Ă©tĂ© construit devant son immeuble. Comment joindre Mia ? Comment la retrouver ? Un oiseau de papier va devenir leur messager
 et l’imaginaire les entraĂźner vers un avenir sans barriĂšres. Corinne Boutry a Ă©crit un texte poĂ©tique et dĂ©licat sur le thĂšme de la diffĂ©rence, de la sĂ©grĂ©gation, des murs rĂ©els ou invisibles qui sĂ©parent les gens ; elle croit aux vertus de l’imaginaire et aux capacitĂ©s de l’enfance Ă  briser ces murs. Daria Petrilli illustre merveilleusement ce texte avec des images rĂ©alistes, essentiellement des portraits des deux enfants, cadrĂ©s en gros plan, comme des zooms. Peu de couleur, la grisaille domine, sauf lors de leur Ă©chappĂ©e dans un ciel bleu lumineux en compagnie d’oiseaux de papier. Un bel album Ă  mĂ©diter, pour tous Ă  partir de six ans. (M.-T.D.)