Les Fabuleuses histoires des trains mythiques

CARACALLA Jean-Paul

L‚ÄôOrient-Express, le Train bleu, La Malle des Indes, des noms qui font r√™ver. Au cours d‚Äôun voyage de six mois aux √Čtats-Unis en 1867, Georges Nagelmackers, jeune ing√©nieur belge, utilise les voitures de G.M. Pullman avec leurs si√®ges transformables en couchettes. De retour en Belgique, avec l‚Äôaide de L√©opold II, il fonde la Compagnie Internationale des Wagons-lits. Un sens inn√© de la communication l‚Äôaide √† convaincre les administrations ferroviaires et une client√®le avide de pratiquer un tourisme de luxe. Londres-Paris-Nice en ¬ę¬†train bleu¬†¬Ľ : les Anglais ¬ę¬†lancent¬†¬Ľ la C√īte d‚ÄôAzur. Puis apparaissent les difficult√©s dues √† la construction, aux guerres, au krach de 1929, √† la R√©sistance. Avec la concurrence des voitures et de l‚Äôavion, c‚Äôest un art de voyager qui, peu √† peu, dispara√ģt‚Ķ ¬†Auteur de nombreux ouvrages sur les voyages √† bord de trains mythiques, Jean-Paul Caracalla n‚Äôoublie pas les personnalit√©s qui ont particip√© √† ces r√™ves : √©crivains (Morand, Christie‚Ķ), cin√©astes, artistes (Prou, Lalique‚Ķ). Il les √©voque avec vivacit√© et √©l√©gance.