Les enfants de la mer ; 1

IGARASHI Daisuké

Ruka, collégienne intrépide, est suspendue d’entraînement de hand-ball pour toutes les vacances après avoir blessé une camarade de jeu. Déçue, elle décide de se rendre à Tokyo pour y voir la mer et rencontre un étrange garçon, Umi (la mer en japonais) qui nage et dont la peau brille comme  celle d’un poisson.  Jim, chercheur au grand aquarium avec son père M. Azumi lui apprend qu’Umi et son frère Sora (le ciel) sont nés dans l’océan, ont été élevés au large des Philippines par des dugongs et finalement adoptés par l’équipe d’océanographes.  Quels liens se tisseront entre Ruka et les deux frères ? Comment expliquer la disparition de centaines de poissons dans différents aquariums à travers le monde ?

Le dessin soigné, fin, vif, d’une grande clarté, mêle visages expressifs des personnages et décors oniriques des fonds marins. L’auteur construit un univers fascinant, baigné de mystère et de fantastique. Le scénario, dense  et alerte, présente l’histoire à la manière d’enquêtes et suscite l’intérêt dès les premières pages. La relation qui se noue entre Ruka, Umi et Sora intrigue aussi car si les enfants montrent des caractères très différents, leur complicité est réelle et tend vers une amitié naissante. Un manga poétique et écologique de qualité, à suivre !