Les corps virtuels.

ROY Vincent

L’√©crivain et espion Pierre Simon, ami de la litt√©rature, de la po√©sie et de la musique, regarde avec tendresse et admiration le corps nu de Clarisse, sa compagne. Ses pr√©occupations se situent bien ailleurs cependant. Il doit recueillir pour un certain Carl des informations d’un genre sp√©cial : des confidences sur la vie sexuelle d’hommes politiques, banquiers, diplomates‚Ķ Il a sa m√©thode : une soir√©e au champagne avec leurs √©pouses ou leurs ma√ģtresses, puis au lit avec elles. Fantasmes, d√©tails scabreux, pornographie d√©brid√©e, c’est alors le grand d√©ballage.

Dans ce roman d√©cousu o√Ļ les personnages flottent, l’histoire inexistante n’est qu’un mince support √† l’obsc√©nit√© des propos. Le style rapide sied au rapport que Carl a pay√© : ce qu’il veut, c’est du sexe, mais de la sensualit√©, point.