Les complaisances du coeur

PLAIN Belva

À la trentaine, Laura ne se résout pas à la faillite de son mariage avec Robbie : très attachée au sens du devoir, comme l’était sa grand-mère Anna, et admirative de sa mère Iris, elle fait bonne figure ! À la suite des échecs professionnels de Robbie en Californie, le couple s’installe à New-York : Laura se lance dans une entreprise de traiteur qui remporte un grand succès et rencontre Nick. Robbie, jaloux de sa réussite, est reparti dans sa ville natale et veut la convaincre de le rejoindre. Cette auteur américaine à succès (Là où les chemins mènent, NB Mars 2010) née en 1915, est décédée en octobre 2010. Dans cet ultime roman intimiste, à l’écriture limpide et raffinée, s’affirme à nouveau son savoir-faire romanesque et sa connaissance de la psychologie féminine, gage de son incontestable réussite littéraire. Cette dernière histoire sur les difficultés conjugales de Laura dépeint aussi avec finesse les relations mère-fille et l’évolution des mentalités. Un secret familial une fois levé, elle sera libérée de son dilemme. Un très bon roman de détente.