Les chemins de la communale

MALROUX Antonin

Dans les ann√©es cinquante, la jeune Estelle, √Ęg√©e de quatorze ans, arrive de Forcalquier o√Ļ ses parents √©l√®vent des moutons. Sa m√®re est tr√®s malade et son p√®re trime √† la ferme. Ses grands-parents se r√©jouissent de la recevoir. Des √©v√©nements douloureux ont eu lieu dix ans auparavant dans ce hameau d’Auvergne. Au cours d’un parachutage destin√© au maquis, un colis contenant une grosse somme d’argent n’a jamais √©t√© retrouv√©. La famille d’Estelle a √©t√© mise en cause. Son retour au village relance m√©disance et calomnie. C’est l’ann√©e du certificat d’√©tudes et l’instituteur s’emploie √† pr√©parer ses √©l√®ves avec s√©rieux. Estelle, heureuse de vivre et intelligente, fait la connaissance de ses nouveaux camarades de classe et vit ses premiers √©mois d’adolescente aupr√®s d’Augustin. Arrivera-t-elle aussi √† √©claircir ce sombre pass√© ? ¬†Une histoire simple, dans une contr√©e qu’aime et conna√ģt bien l’auteur. Instituteur d√©vou√©, dure existence √† la ferme, entraide familiale… on se laisse prendre √† ce court roman d’autrefois.