Les champions d’Hitler

HEIMERMANN Beno√ģt

Sous la houlette √©nergique de Eckart Hans von Tschammen und Osten, patron officiel du sport dans l‚ÄôAllemagne nazie de1933 √† 1943, les sportifs de haut niveau sont soumis √† forte pression. Ils doivent servir la propagande hitl√©rienne, comme en t√©moignent photographies, films, et surtout les Jeux Olympiques de 1936. Las, dans l‚Äôensemble, les dignitaires du Reich sont peu sportifs et Hitler lui-m√™me est avare de f√©licitations. Tout √©chec de ces athl√®tes de haut niveau est v√©cu comme une trahison car le champion doit √™tre un exemple, une publicit√© vivante. Et voil√† que Beno√ģt Heimermann, grand reporter √† l‚Äô√Čquipe Magazine, met en √©vidence les d√©faites successives des grandes vedettes allemandes ! En alternant les grands √©v√©nements historiques et la politique sportive, avec les biographies des champions, il d√©montre la faiblesse du syst√®me. Mais la structure r√©p√©titive introduit une certaine monotonie qui fait perdre leur vigueur aux arguments.