Les chambres de la mémoire

DAVID France

&

 

France David invente le journal intime des personnages du livre de Dashiell Hammett, Le faucon maltais. Ces personnages, il faut les imaginer sous les traits de Humphrey Bogart et de Mary Astor que John Huston avait choisis pour son film (1941) inspirĂ© du livre. Tout d’abord Brigid O’Shaughnessy, la femme belle, riche et manipulatrice qui s’ennuie dans sa vie bourgeoise et s’enfuit en abandonnant son enfant. Sam Spade ensuite, le dĂ©tective vĂ©reux, peut-ĂȘtre mĂȘme assassin, admirateur de Francis Bacon, qui soupçonne fortement Brigid O’Shaughnessy d’avoir assassinĂ© son associĂ© Miles Archer.

 

Un exercice de style certes intĂ©ressant, qui tenterait d’éclairer un peu une oeuvre qui reste Ă©nigmatique, mais qui s’en Ă©loigne beaucoup. Les cinĂ©philes apprĂ©cieront peut-ĂȘtre ce regard sur les personnages du « faucon maltais », tant les films de l’époque, centrĂ©s sur l’action, laissaient peu de place Ă  l’introspection. Ceux qui ne connaissent pas le film suivront difficilement ces propos Ă©parpillĂ©s dont la sophistication nuit Ă  l’originalitĂ©.