Les cerfs-volants de Kaboul.

HOSSEINI Khaled

Amir, Afghan d’une quarantaine d’ann√©es, r√©fugi√© aux √Čtats-Unis, voit son pass√© resurgir en retournant √† Kaboul. Quand il avait dix ans, il a trahi son compagnon de jeux qui √©tait aussi le fils du serviteur de la famille. Alors que cette faute le hante, une occasion de se racheter lui est offerte qui ne sera pas sans danger dans un Afghanistan sous la f√©rule des talibans. Il √©voque aussi ses souvenirs d’enfance alors qu’il √©tait le fils d’un homme d’affaires Pachtoune riche et respect√© dont il ne parvenait pas √† gagner l’estime. Ce roman fait p√©n√©trer dans la double intimit√© d’un homme et d’un peuple, tous deux fiers et humili√©s. Le lecteur est s√©duit par l’authenticit√© du r√©cit, notamment dans la description des difficiles relations p√®re/fils et dans la narration des coutumes afghanes. Les th√®mes du remords, du courage et de l’honneur sont trait√©s avec finesse. M√™me si le style est un peu recherch√©, toutes ces qualit√©s justifient le succ√®s rencontr√© par ce livre qui doit √™tre prochainement adapt√© au cin√©ma.