Les 4 enquêtrices de la supérette Gwangseon

GUNWOO Jeon

Jihyeon, Gyeongja, Miri et Sohui  résident dans un quartier modeste de Séoul, de petits travaux dans une supérette leur permettent d’améliorer un quotidien difficile. Confrontée chacune à une situation familiale compliquée, de femme battue, de mère célibataire ou de femme sous-estimée, elles forment un groupe d’amies très soudé. Lorsque l’une d’elle a besoin d’argent pour divorcer, elles décident d’enquêter ensemble sur « Boules de Mulot », un exhibitionniste qui sévit dans leur quartier, afin de gagner la prime promise pour son arrestation .

Ce roman policier sud-coréen, avec son ton parfois naïf et humoristique, présente une critique sociale assez puissante d’une société machiste et violente ; il traite de la  condition des femmes et de leur place dans la société sud-coréenne. Le rythme de l’écriture s’accélère au fil des pages, le récit passant très facilement de la comédie au thriller en prenant des tournures inattendues. L’auteur dresse avec habileté et humour le portrait de femmes touchantes prenant leur vie en main, s’inspirant de héros de romans policiers comme miss Marple ou Sherlock Holmes. Un roman très original, léger, aux dialogues souvent cocasses, dont la seule difficulté sera de retenir les noms coréens des protagonistes. (E.M et J.G)