L’enfant qui m’accompagne

GUTMAN Claude

& & &

 

Apr√®s avoir d√©crit son adolescence dans Sinc√®res ressentiments (N.B. f√©v. 2002), l’auteur raconte son enfance. Juif, n√© en 1946 en Palestine britannique, ses cinq premi√®res ann√©es se passent dans un kibboutz. Puis ses parents se s√©parent et son p√®re l’emm√®ne avec lui en France. L√†, il est ballott√© d’un appartement sordide √† l’autre avec deux belles-m√®res successives ou plac√© en vacances chez des inconnus. Le seul foyer o√Ļ l’enfant trouve tendresse et r√©confort est celui de ses grands-parents maternels, mais son p√®re l’en √©loigne.

 

Claude Gutman analyse son ressentiment envers l’indiff√©rence de sa m√®re, l’√©go√Įsme et l’instabilit√© de son p√®re dont il recherche pourtant d√©sesp√©r√©ment l’affection. √Ä la lumi√®re de ce texte, on comprend pourquoi il a √©crit tant de livres pour la jeunesse¬†: son exp√©rience personnelle lui permet une approche tr√®s fine de la psychologie d’un enfant ayant perdu ses rep√®res, m√™l√© √† des conflit entre adultes, ressentant douloureusement sa solitude et se construisant peu √† peu. Une √©criture sensible et vivante pour un roman autobiographique tr√®s attachant.