L’Empire du silence.

LANZMANN Jacques

Claire Daumas, chargĂ©e par son Ă©diteur d’Ă©crire la biographie d’un explorateur disparu dans le dĂ©sert, part Ă  sa recherche. L’homme avait dĂ©couvert par hasard, au fond d’une grotte, un mystĂ©rieux manuscrit cousu dans de vieilles peaux de bĂȘtes : une sorte de bible exprimant une sagesse dont il avait rĂ©ussi Ă  dĂ©crypter quelques Ă©lĂ©ments. ƒuvre prĂ©cieuse, accompagnĂ©e de poudre d’or, ce trĂ©sor inestimable provenait, sans doute, d’une tribu perdue dans les sables du Sahara au XIe siĂšcle, les Garamantes, rĂ©sidant, probablement, dans une oasis mythique n’ayant laissĂ© que peu de traces
 De Paris Ă  Tamanrasset, en passant par la Touraine, de regs en regs, de dunes en dunes, en 4X4 et Ă  dos de chameau, Jacques Lanzmann, grand voyageur, entraĂźne son lecteur au coeur des espaces immenses dont il connaĂźt tous les recoins, les piĂšges et les envoĂ»tements.

On regrette que l’auteur n’en reste pas aux rĂ©cits de voyage. L’intrigue rocambolesque est totalement invraisemblable et les personnages caricaturaux Ă  outrance. Le lecteur n’y croit pas une seconde et s’enlise rapidement.