Le Testament de Cromwell Stone. (Cromwell Stone ; 3.)

ANDR√ČAS

Marl√®ne Parthington se retrouve sur une lande perdue d’√Čcosse apr√®s l’√©crasement au sol de l’avion dans lequel elle voyageait. Elle est accueillie par un couple √Ęg√© dont la fille fut retrouv√©e morte au pied d’une tour isol√©e. Marl√®ne sent qu’elle doit y porter au sommet la bo√ģte que lui confia Cromwell Stone. √Ä l’int√©rieur de celle-ci, une cl√© que vola Phil Parthington, son mari, un d√©mon‚Ķ

Fascinante s√©rie ! D’abord par son graphisme en noir et blanc : le trait peut rivaliser avec celui des meilleurs graveurs des XVIIIe et XIXe si√®cles, la diversit√© de format des cases le dispute √† l’audace des plans (plong√©e, contre-plong√©e), la ma√ģtrise des perspectives est totale.. Fascinante s√©rie aussi par son rythme de publication : 1984, 1994, 2004, soit un opus tous les dix ans ! Signe d’exigence ? La double page 34-35 est une gravure somptueuse d’√©tranget√© qu’on pourrait encadrer. La s√©rie s’ach√®ve dans un total √©sot√©risme mais reste n√©anmoins tr√®s s√©duisante. Un r√©gal visuel.