Le Testament d’Ariel Sharon.

GURFINKIEL Michel

& & &

 

Enclin √† outrepasser les ordres re√ßus mais sachant imaginer des strat√©gies fulgurantes pendant la guerre des Six jours, l‚Äôun des principaux acteurs de la reconqu√™te du Sina√Į, dans le conflit de Kippour, Ariel Sharon sauve Isra√ęl en traversant le canal de Suez par un pont de bateaux jet√© en travers du lac Amer. Apr√®s une existence mouvement√©e, √©lu Premier ministre, il constitue un gouvernement d‚Äôunion nationale en 2001, moment de grandes menaces pour Isra√ęl¬†: deuxi√®me Intifada, hyperterrorisme. Il d√©cide et m√®ne √† bien l‚Äô√©vacuation de Gaza¬†; de diable il devient le g√©n√©ral de Gaulle isra√©lien. Avec son ancien adversaire Shimon Perez, il cr√©e un nouveau parti centriste.

 

Michel Gurfinkiel a bien connu Ariel Sharon ; admirateur de ce visionnaire, génial improvisateur, il aurait tendance à justifier ses interventions brutales probablement imputables à ses combats au sein de la Haganah. Néanmoins, à défaut d’une stricte impartialité, reste l’intérêt, en relisant l’histoire récente de façon alerte, de pénétrer la forte personnalité de ce stratège ; au-delà de ses apparentes contradictions, il s’est érigé en responsable de la sécurité de son peuple sur la terre.