Le souffleur de feu. (Orull ; 4.)

FILIPPI Denis-Pierre, OGER Tiburce

Depuis leur rencontre, (Elline, LJA, mai 2002), Orull et Elline, les souffleurs de nuages, poursuivent ensemble leur route √† la recherche des Monts de Verre. Ils font halte au pays des Shrams qui pourraient les guider dans leur qu√™te et d√©couvrent un peuple asservi, sous le joug des Dr√ľnes, pr√™t √† la r√©bellion. Elline apprend que son p√®re, souffleur de feu, fut √† l’origine de la supr√©matie de l’adversaire ; elle s’envole en territoire ennemi o√Ļ elle est faite prisonni√®re. Les deux g√©ants toujours en qu√™te de leurs origines √©voluent dans un univers fantastique qui fait songer aux Voyages de Gulliver de Swift. Bien que le sc√©nario s’ach√®ve comme un conte merveilleux, il vise √† d√©noncer la folie des hommes qui s’entre-tuent dans des guerres stupides. Le graphisme original joue de la couleur et de la lumi√®re, du d√©coupage et du cadrage avec une pr√©dilection pour les plans d’ensemble o√Ļ √©clatent imaginaire foisonnant, sens du d√©tail et go√Ľt pour la mise en sc√®ne.