Le Secret des Fournier.

FAUGÉROLAS Marie-Ange

Marceau Fournier, marchand de tableaux reconnu, semble vivre une retraite comblée dans sa propriété normande de la Gaillardière avec son épouse Elisabeth. Celle-ci, la soixantaine épanouie, a eu une aventure passionnée avec un peintre italien dont le souvenir la poursuit régulièrement. Leur fils François, un de leurs quatre enfants, travaille aussi dans la galerie de tableaux avec sa femme Délia : il en est très amoureux mais elle le trompe avec Bennet, avide et riche Américain amateur d’art, qui fait pression d’abord sur Marceau pour vendre un soi-disant Monet… puis sur François… Il semble qu’un étau se resserre autour de la famille, cherchant à les broyer peu à peu : un accident mystérieux survenu à leur petit-fils Arthur, l’appel téléphonique reçu à heure fixe par Elisabeth et enfin le “suicide” de leur gendre Emmanuel…

 

Cette histoire sentimentalo-policière peut décevoir les habitués des romans historiques de l’auteur comme La crypte des Templiers (N.B. juin 2004). Mais grâce au rythme bien soutenu, la lecture de l’histoire très romanesque des Fournier peut aussi divertir.