Le sceau de la reine (Intemporia ; 1)

MARGUIER Claire-Lise

Malgré les prédictions qui auraient dû empêcher son couronnement, la reine Yélana, au charme maléfique, a pris illégitimement le pouvoir. Elle règne sans partage, ignorant la misère de son peuple. Seule une petite communauté vit sereinement, protégée des influences néfastes par un « bouclier magique». Un jour une épidémie mortelle frappe cette paisible société. Les malades sont marqués d’un sceau, signe de malédiction. Un jeune chasseur, Yoran, pour sauver sa jeune femme malade, décide de partir affronter la reine afin de rompre le sortilège. Il découvre un monde fait de luttes, de ruses, de maléfices.

 

Claire-Lise Marguier utilise les ingrédients classiques de l’heroic fantasy : prophétie, magie, forces obscures, héros aux dons surnaturels. On s’embarque avec intérêt dans son univers, stimulé par le premier chapitre où la naissance de la reine Yélana annonce  de grands bouleversements. Hélas le rythme faiblit vite, l’action se perd dans de longues descriptions, le style est pesant. La reine, qu’on prétend si fascinante, n’apparaît qu’à la fin du livre au moment où la curiosité du lecteur risque fort d’être émoussée.  Le sceau de la reine est le premier tome d’une trilogie.