Le saut dans le vide

ROOD Lylia

Enfant surdou√©e, Coraline agace ses professeurs et les autres √©l√®ves. Chez elle, ses parents craignent qu’elle fasse de l’ombre √† sa soeur cadette. Incomprise, l’adolescente se sent mal aim√©e, vit avec culpabilit√© les pulsions d’amour et de haine envers sa soeur. Manipulatrice, elle entretient une relation malsaine avec un certain Rachid, rejette les √©tudes, adopte des conduites marginales, fugue. Le skateboard et un avenir dans le cirque sont ses seules soupapes. Jusqu’au jour o√Ļ… sauf dans le vide, sa jeune soeur, voulant l’imiter, est victime d’un grave accident.

Le texte n’est pas vraiment un journal, ni des lettres : plut√īt une succession de moments mis par √©crit sur l’injonction d’un vieux juif confident de Coraline. L’h√©ro√Įne n’attire pas la sympathie mais devient progressivement attachante. Le propos est dense, confus par endroits, lourd et mal structur√©, d√©rangeant parfois et fait r√©f√©rence √† l’histoire de Ca√Įn et Abel et au roman de J. Steinbeck, √Ä l’est d’Eden. La jalousie est analys√©e avec talent. Les probl√®mes d’adaptation √† l’environnement des enfants dont l’intelligence est au-dessus de la norme sont soulev√©s, au milieu d’une indiff√©rence flagrante.

A-M.R. et M-F. L.G.