Le roi boiteux

NADAUD Gustave, HEITZ Bruno

& & &

 

Le Roi, qui souffrait d’un cor au pied, boitait √† faire piti√©. Par respect et servilit√©, les courtisans d√©cident de l’imiter et voil√† tout le ch√Ęteau, des cuisines √† la salle du tr√īne, de balancer sur un pied ! Arrive un courtisan ayant oubli√© la coutume qui, tr√®s vite, par son sens de la flatterie retourne la situation √† son avantage.

Beaucoup d’esprit dans cette satire politique, √©crite sous le Second Empire, chant√©e plus tard par Georges Brassens, et qui n’a pas pris une ride en plus d’un si√®cle. Dans un univers m√©di√©val de petits pantins raides, aux tenues color√©es surlign√©es d’un trait √©pais, les personnages √©voluent, tels des pions, sur un sol en damier noir et rouge. Dans le petit format cartonn√© de la collection ¬ę¬†T√™te de lard¬†¬Ľ, les linogravures de Bruno Heitz soulignent l’humour du texte avec talent. La caricature politique fera sourire les plus grands, mais le comique de situation sugg√©r√© par l’illustration s‚Äôadresse √† tout √Ęge.