Le roi banal

OZANAM Antoine, KYUNG-EUN

De l’univers √©triqu√© d’une petite villa de retrait√© au centre d’une ville qui ressemble √† Strasbourg, Papy s’extrait en r√™vant : il est le roi du petit √©tat qu’il a nomm√© Georgettia, rappelant le pr√©nom de son √©pouse disparue il y a plus de vingt ans. Sa principale occupation est d’√©crire au secr√©taire de l’ONU afin de voir reconnu son royaume. Il peut alors oublier les d√©ceptions qu’il √©prouve devant la famille de sa fille acari√Ętre, de ses deux petits-fils turbulents et de son gendre, postier sans ambition. Les lettres exp√©di√©es rapprocheront ce dernier de son beau-p√®re.¬†Tout est doux dans ce roman graphique dont l’auteur aime manifestement le h√©ros et sa tranquille folie. Le dessin stylis√© par une plume pleine de finesse, √©gay√© par une palette aux tonalit√©s majoritairement paisibles et mates, sait faire entrer le r√™ve dans la r√©alit√©, que ce soit pour d√©crire le l√©ger d√©rangement du papy ou les acc√®s de col√®re jalouse de sa fille. Un moment d’√©motion simple.