Le reniement de Patrick Treboc

COBERT Harold

Un jeune √©crivain r√™ve de gloire mais, ballott√© entre un √©diteur bien parisien, un producteur homosexuel et une com√©dienne manipulatrice, craque et bient√īt renonce √† ses r√™ves. Devenu professeur dans un lyc√©e de province, il se laisse s√©duire par une √©l√®ve particuli√®rement entreprenante et, dans un moment d‚Äôexasp√©ration, la tue. Il se retrouve en prison mais √† partir de ce jour la fortune lui sourit. Un brillant avocat d√©fend sa cause, l‚Äô√©diteur le supplie d‚Äô√©crire son histoire et les m√©dias font de lui une superstar. Il con√ßoit alors une s√©rie de t√©l√©-r√©alit√© o√Ļ des d√©tenus film√©s 24h sur 24h sont jug√©s par le public qui vote chaque semaine pour √©liminer du jeu celui qui semble le moins apte √† se r√©ins√©rer dans la soci√©t√©.

 

Cobert/Treboc, l‚Äôanagramme montre clairement que l‚Äôauteur r√®gle ses comptes avec le monde litt√©raire et la soci√©t√© du spectacle en g√©n√©ral. Mais la satire ne manque pas de sel, le ton est alerte, et le parcours de ce trentenaire, √©lev√© dans les valeurs humanistes et utopiques issues de 1968, confront√© au cynisme du monde r√©el, est plut√īt jubilatoire.