Le renard.

NAGATA Tatsu

& & & &  

 

En introduction Ă  ses ouvrages de vulgarisation destinĂ©s aux plus jeunes, l’auteur lui-mĂȘme, en blouse blanche et noeud papillon, se caricature en savant dĂ©jantĂ©.  Biologiste de renom, il dĂ©crit en quelques mots, le physique, l’habitat, les habitudes alimentaires, la reproduction, les sous-espĂšces, les prĂ©dateurs et la mauvaise rĂ©putation de l’animal. Illustrateur de talent, il campe le renard dans un graphisme dĂ©pouillĂ©, dĂ©tourĂ© sur des fonds unis de couleurs fortes et un paysage rĂ©duit Ă  l’essentiel. Le propos, scientifiquement avĂ©rĂ©, est explicitĂ© par l’humour percutant des dessins : le renard porteur de rage est dĂ©guisĂ© en Dracula avec cape et crocs luisants,  vedette d’un dĂ©filĂ© de mode oĂč il exhibe sa superbe queue en fourrure sur le podium.

Le lettrage de l’édition française, en script irrĂ©guliĂšre, s’intĂšgre dans le texte. Invitation rĂ©ussie Ă  observer et Ă  comprendre le vivant, cette sĂ©rie propose aussi  La chouette, tout aussi Ă©loignĂ©e d’une quelconque miĂšvrerie, qui exĂ©cute des mimiques expressives d’un coup d’aile. Pour tous.