Le passeur

YVES H., HERMANN

Sam & Sam, un couple de jeunes adultes, s’approche lentement de la ville. Leur espoir pour quitter le monde désespéré et à l’agonie dans lequel ils vivent réside dans les coordonnées d’un passeur inconnu censé leur faire traverser la frontière. Après des jours de marche, ils arrivent dans une ville quasi à l’abandon et se mettent en quête du mystérieux contact.  Avec Le Passeur, Yves H. au scénario retrouve pour tenter de les renouveler les thèmes post-apocalyptiques de Jeremiah, la première série culte de son père, au dessin. Les références visuelles sont d’ailleurs éparpillées au cours d’une l’histoire lente, au rythme quasi inexorable. Le dessin d’Hermann, en couleur directe, rend parfaitement cette atmosphère lugubre et poisseuse. Les couleurs tendent vers une teinte brumeuse qui fait perdre ses repères au lecteur comme au personnage. Une histoire classique magnifiée par un maître du dessin.(A.R. et E.B.)