Crash Program (Hot Space ; 1)

LE PIXX, DAVIET

RĂ©veillĂ© automatiquement aprĂšs un long voyage, le lieutenant NohraĂŻa Kowalski se pose sur la station spatiale en orbite au-dessus d’Ouranos. Sa mission : dĂ©couvrir les causes des pannes des stations de surveillance sur le sol de la planĂšte – mĂ©caniques, naturelles ou bien liĂ©es Ă  des attaques des autochtones. Mais, Ă  peine a-t-elle pĂ©nĂ©trĂ© dans l’atmosphĂšre que son vaisseau est pris Ă  partie par une Ă©quipe de mercenaires qui l’abattent sans raison apparente
  PlanĂšte Ă  coloniser, vaisseau spatial, complot, hĂ©roĂŻne forte en gueule et en caractĂšre, Crash Program ne cache pas sa vĂ©ritable nature de sĂ©rie B pure et dure ; tout ici est consacrĂ© Ă  l’action. Le scĂ©nario dĂ©roule avec bonheur tous les stĂ©rĂ©otypes des films du genre et de la science-fiction pour offrir un divertissement simple, rapide et efficace. Le dessin, sans apprĂȘt et un peu rigide, est au service de cette mission qui vise au plaisir de la lecture sans prĂ©tention. (A.R. et Br.A.)     
.