Le Monde flottant

SPENCE Alan

Tom Glover, nĂ© en Ecosse en 1838, est un des premiers Occidentaux Ă  s’installer au Japon restĂ© fermĂ© Ă  toute intrusion extĂ©rieure pendant plusieurs siĂšcles. MandatĂ© par une sociĂ©tĂ© commerciale pour organiser des Ă©changes, principalement de soie, thĂ© et opium, il devient en quelques annĂ©es un des acteurs principaux de la politique expansionniste de l’Angleterre victorienne. Il fonde trĂšs vite sa propre sociĂ©tĂ© et, grĂące Ă  son art du compromis qui lui permet de convaincre des clans politiques rivaux, s’enrichit notamment dans le commerce des armes. SĂ©duit par la philosophie des samouraĂŻs, il assimile la culture japonaise.

 

Alan Spence, universitaire et Ă©crivain reconnu en Écosse pour sa connaissance du Japon, exalte l’esprit d’entreprise d’un Britannique qui a activement participĂ© Ă  la modernisation de l’Empire du soleil levant. Son rĂ©cit intĂ©ressant, riche et bien Ă©tayĂ©, Ă©claire bien les rĂ©sistances nippones Ă  la pĂ©nĂ©tration occidentale, les causes de la guerre civile qui en rĂ©sulta ainsi que celles de la guerre coloniale qui opposa les grandes puissances pour la mainmise sur le pays. Mais il manque un souffle Ă©pique, la petite Ă©tincelle de vie qui rendrait le rĂ©cit palpitant.